Quelles sont les qualités indispensables d’un bon commercial ?

Publié le : 14 février 20223 mins de lecture

Un bon commercial ne se distingue pas seulement par les traits de caractère ou les compétences recherchés dans cette profession. Son apparence joue également un rôle important dans le contact avec les clients. Le vendeur parfait doit inspirer confiance « au premier regard ». Il existe dans le monde des personnes dont le visage est tel que vous avez immédiatement envie de leur confier votre secret ou… vos économies. Bien sûr, cette comparaison est très exagérée, mais un vendeur doit inspirer confiance et donner l’impression d’un « professionnalisme ambulant ». Les qualités les plus importantes qui doivent distinguer un bon vendeur des autres vendeurs sont les suivantes :

Résistance au stress !

Travailler dans la vente implique beaucoup de nervosité. L’acquisition de clients, le maintien du contact avec eux, les nombreuses situations conflictuelles, les plaintes et bien d’autres facteurs donnent parfois envie de se cacher dans un abri au bout du monde et de ne jamais en sortir. Malheureusement, un bon vendeur doit avoir une sorte de « carapace » qui lui permettra de se couper de ces problèmes et d’agir efficacement. La clé est de ne pas se laisser déséquilibrer et d’être capable de fonctionner efficacement sous une forte pression. Sans ces compétences, vous pouvez devenir fou très rapidement dans la profession de vendeur.

Compétences en matière de communication !

Un bon vendeur doit aimer les gens, et s’il ne les aime pas, il doit être capable de le simuler très bien. La capacité à communiquer efficacement avec les clients est essentielle dans ce cas et constitue une sorte de « to be or not to be » dans cette profession. La capacité de communication permet, d’une part, d’établir efficacement et rapidement le contact avec le client et, d’autre part, de gérer les situations conflictuelles qui surviennent tôt ou tard. La connaissance et la capacité à utiliser les règles qui régissent le processus de communication sont également essentielles.

Capacité à résoudre les conflits !

Un bon vendeur ne peut pas être une « vendeuse querelleuse ». Au contraire, il doit avoir la capacité d’atténuer et de résoudre les conflits, ce qui est précieux dans cette profession. Cela inclut la capacité à garder ses nerfs sous contrôle lorsque tous les autres sont sous le coup d’émotions négatives. Le commercial doit agir comme un baume et trouver, presque sur le vif, des solutions efficaces et astucieuses pour résoudre toutes sortes de conflits, qui surgissent toujours lorsque l’argent est en jeu (le client paie et exige).

Malheureusement, la communication n’est pas tout. Un bon vendeur doit aussi être capable d’établir et de maintenir des relations durables avec les clients. Aujourd’hui, dans le monde des affaires, c’est principalement de cette manière que nous travaillons. Ce n’est pas une mince affaire que de gagner un client ! Le vrai travail commence lorsque vous devez les garder avec vous. L’établissement d’une relation d’affaires saine est l’une des façons d’aider à garder un client. 

Plan du site